Test de la SMART – 1ère partie

Test de la SMART – 1ère partie

21 juillet 2018 Entraînement & Compétition 0

 

Cet article ne traite pas d’automobile mais d’une méthode issue du management. C’est en lisant un article sur le blog du GMI australien David Smerdon à propos de ses résolutions de l’année que j’en suis arrivé à surfer sur l’acronyme SMART.

Non, non, je n’ai pas été frappé par la foudre. Tout va s’éclaircir…

En effet, pour tenir ses résolutions de l’année, David indique :

“The key is to make sure they’re specific, realistic and measurable.”

C’est en surfant sur ces 3 termes : “specific, realistic, mesurable” que j’en suis donc arrivé à l’acronyme SMART pour :

  • Specific
  • Measurable
  • Attainable
  • Realistic
  • Timely

Je me suis alors rendu compte que de nombreux sites de coaching sportifs se servaient de cette “méthode” ou plutôt de ces indicateurs d’objectifs.

L’approche scientifique est depuis longtemps introduite dans le sport.

Que des outils du management et du marketing soient aussi utilisés dans le domaine sportif, c’est quelque chose qui peut nous amener à nous poser de nombreuses questions : des questions philosophiques et sur la définition même du sport.

Si, comme moi, vous avez parfois des interrogations sur le sport, je vous conseille cette interview d’Albert Jacquard dans laquelle il propose des pistes intéressantes qui peuvent vous réconcilier avec le sport, ce sport dont les publicitaires nous vantent les valeurs et qui, à la réflexion, devient parfois inquiétant !

Je regrette par exemple de ne pas avoir vu une seule interview d’arbitre lors de la récente coupe du monde de football alors que j’ai pu voir tous les détails des vestiaires entre autre choses… Mais je vais m’écarter du sujet de cet article.

“Etre meilleur que moi.”

est l’une de ses phrases au côté Nietzschéen qui me rassure. Merci Albert !


2ème partie

 

 

Laisser un commentaire